Suite au réaménagement à la tête de la direction de l’Institut national d’éducation et de formation des jeunes
aveugles  ( Inefja ) , les pensionnaires dudit établissement ont tenu une assemblée générale à Thiés, ce lundi . La
rencontre s’est tenue au siège national du mouvement pour le progrès social des aveugles du Sénégal sis au quartier
Médina Fall dans la commune de Thiés  – Nord.

La nomination d’un nouveau directeur à la tête de l’ Institut national d’éducation et de formation des jeunes aveugles  (
Inefja ) , a suscité d’énormes polémiques au sein des pensionnaires de cet unique établissement du pays.  Ces
derniers réclament le maintien de Ndioba Dieye, qui assurait l’intérim de Mansour  Ndior.  Ils ont exprimé leur
mécontentement face à cette décision qui a été prise par décret de nomination par le président de la République
Macky Sall.  Selon Youssoufa Faye, le président du mouvement pour le progrès social des aveugles du Sénégal, le
problème n’est pas de contester un décret pris par le chef suprême des armées. Mais , dit – il :  » nous demandons au
président Macky Sall, par sa clémence, de surseoir cette mesure et de maintenir au poste le directeur qui est
actuellement en service  » . Pour les pensionnaires, l’ancien directeur qui a apporté beaucoup d’innovation au niveau de
cet établissement.  Par ailleurs, ils se sont inclinés devant la mémoire du défunt professeur Moustapha Sourang qui ,
ont –  ils fait savoir,  » a créé la première génération d’institeurs formés à l’Efi. S’il il disparaît au moment où nous
sommes dans cette  situation , nous ne pouvons qu’ avoir une pensée pieuse et demander que son grand père Cheikh
Ahmadou Bamba Khadim Rassoul le porte au paradis par le biais du Prophète Mouhamed ( PSL ) » .
MALICK Sarr Gueye