C’est dans une ambiance sobre, à l’abri des « yeux » de la presse, que le comité d’organisation du Grand magal de Touba (dans sa forme la plus réduite), et les services de l’État ont déroulé samedi jusqu’à 00 heure, un comité départemental de développement préparatoire du 18 Safar. Le Préfet et les chefs de service conviés à la rencontre n’avaient en face d’eux que le coordonnateur du Grand magal et les Présidents des 8 commissions ou leurs représentants.

« Cette année, il y a une maladie qui est venue modifier la donne. Jamais nous n’avons, dans le cadre de la préparation du Grand magal, été confrontés à ce genre de problème. Notre travail consistera ainsi, conformément au ndigël du Khalife, à permettre aux pèlerins de prendre part à l’événement en toute sécurité. Il s’agira de tout faire pour que nul n’amène le virus ici et que nul ne l’emporte chez lui. Ce travail se fera en collaboration avec les services de l’État ».

Serigne Ousmane Mbacké de signaler que les échanges ont aussi intéressé les secteurs de l’hydraulique, de l’assainissement, de l’électricité, de la sécurité, de la santé etc… Dakaractu-Touba y reviendra plus amplement en images.
Dakaractu avec Grandthies. Com