Le Tribunal de grande instance de Thiés a mis en délibéré au mercredi 26 août le verdict du procès sur l’affaire des jeunes de Tobéne et les Industries chimiques du Sénégal ( ICS ) . Devant la barre ce vendredi, les dix huit ( 18 ) personnes , qui avaient été interpellées par les forces de l’ordre suite à la résistance face aux travaux des géomètres qui étaient venus dans les villages situés dans la commune de Méouane pour procéder à des délimitations de leurs champs qui se situent sur le tracé des Industries chimiques du Sénégal ( ICS ) . Ces prévenus ont tous nié les faits qui leurs sont reprochés . Pour se défendre, ils soutiennent qu’ils sont des chauffeurs et des commerçants et au moment des faits ils étaient absents dans la zone. En effet, les plaidoiries du parquet et les avocats de défense ont bien déroulé le procès . Treize ( 13 ) avocats de l’association des jeunes avocats du Sénégal ont défendu les prévenus et demandé purement et simplement la relaxe de leurs clients. Ainsi , dans son réquisitoire, le procureur a ordonné une liberté provisoire aux prévenus et le verdict est attendu le 26 août prochain.

Malick Sarr gueye