L’ OMC entame ce lundi le processus de sélection de son nouveau patron, suite à la démission du Brésilien Roberto Azevedo, le 31 août dernier. L’Afrique n’ayant jamais eu de représentant à la tête de l’OMC, le continent espère avoir ses chances. La kényane Amina Mohamed , Ancienne ministre, fut aussi ambassadrice du Kenya à l’OMC dont elle a présidé plusieurs organes. Elle brigue pour la deuxième fois le poste de directeur général. L’Égyptien Hamid Mamdouh, a une parfaite connaissance de l’OMC, au sein de laquelle il a travaillé 20 ans . La nigériane Ngozi Okonjo – lweala a plus de 30 ans d’expertise dans le développement et la finance à son actif. Elle a été directrice générale de la banque mondiale de 2007 à 2011.