Le directeur de l’ Office du Bac , Socé Ndiaye a fait une analyse par rapport au taux de réussite avant les rattrapages. Selon lui ,  » j’ai deux analyses. Les candidats ont bénéficié d’ un bon accompagnement scolaire. Lors de la crise, les gens ont mis les moyens pour leur assurer des cours par correspondance, télé… La deuxième chose est que les lycéens ont été responsabilisés durant cette année.  » , commente – t – il. Pour rappel , 34 % des candidats sont autorisés à faire le second tour. Ils ont démarré les épreuves depuis ce matin.
MALICK Sarr Gueye