La coordination des étudiants de Saint-louis (CESL), qui avait entamé une marche vers la région de Dakar depuis plus d’une semaine, a décidé de suspendre sa marche pacifique de protestation. Les étudiants ont trouvé un accord avec le Directeur général du CROUS.

Ce dernier a rejoint les étudiants affiliés à la CESL à Louga où une réunion s’est tenue avec les représentants des étudiants. À l’issue de cette rencontre, il a pris l’engagement, au nom du recteur de l’UGB (Université Gaston Berger), d’entamer des discussions sérieuses avec les étudiants autour de la question brûlante de la reprise graduelle des cours. Un engagement qui a motivé la décision de la coordination estudiantine d’interrompre la marche pacifique et de retourner à l’UGB.

Le président Oumar C. Diallo, après la suspension de la marche, a réagi. « Nous sommes satisfaits face à l’envie de négocier démontrée par l’autorité. Le seul combat était d’obtenir des négociations sérieuses et responsables sur la décision de l’administration universitaire, de faire reprendre les cours d’une manière graduelle. Mais aussi de défendre l’intérêt et la dignité des étudiants, et les engagements pris aujourd’hui sont allés dans ce sens », a-t-il expliqué.

Une rencontre avec le Ministre de l’enseignement supérieur, un des points centraux des revendications, « aura lieu dans les jours à venir », a-t-il ajouté. Avant de poursuivre que la CESL a eu satisfaction sur toutes les revendications faites. Ce qui lui a permis de prendre la décision responsable de lever son mot d’ordre de marche pacifique vers Dakar.

Sénégal 7 avec le Grand Thies. Com