Le grand Magal de serigne Touba Cheikh Ahmadou Bamba Khadimou Rassoul sera célébré cette année dans un contexte assez particulier marqué par la pandémie du coronavirus.

Compe tenu de la situation sanitaire actuelle, la priorité sera accordée à la santé. Le khalife demande aux fidèles « talibés » d’apporter 5 millions de masques pour l’évènement. Ce geste constitue un « ndigeul ».

Le guide communautaire des mourides a également lancé « magal ak sa mask » l’obligation du port de masque à tous les pèlerins. Le port du masque sera donc obligatoire à Touba. Plus de 500 personnes été enrôlées pour superviser la mosquée et alentours afin de veiller au respect strict des mesures barrières.

Le khalife général des mourides, Serigne Mountakha Bassirou Mbacké

Une unité d’alerte et de prévention épidémiologique a aussi été mise en place ainsi que deux caravanes de sensibilisation qui vont sillonner les grandes villes et indiquer aux fidèles les bons comportements à avoir une fois à Touba.

L’organisation du Magal de cette année reste un grand défis pour la communauté mouride qui souhaite d’ailleurs un magal avec zéro cas certes difficile mais pas impossible. Donc « takeu leine séne masque ».