Des centaines de sympathisants de l’opposant Moustapha Ould Limam Chafi étaient présents hier, dimanche soir, aux abords de l’aéroport international de Nouakchott pour saluer le retour au pays de  leur leader.

Retour après annulation des poursuites judiciaires

Après l’annulation des poursuites judiciaires engagées contre lui et deux autres opposants, l’ancien conseiller de bon nombre de présidents africains est de retour après plus de 10 ans d’exil.

Les premiers mots de Moustapha Ould Limam Chafi

« On ne peut que se réjouir de revenir dans le pays après tant d’années d’exil. Un exil pendant lequel j’ai perdu des êtres qui me sont très très chers, des parents, mon père, ma mère, des amis, des gens qui me sont très chers. Et je pense que c’est le plus difficile » a déclaré Moustapha Ould Limam Chafi.

Exilé au Qatar

L’ancien opposant vivait depuis plusieurs années à Doha au Qatar. Il avait mené une campagne en août 2008 contre l’ancien président Ould Cheikh Abdallahi. Depuis sa fuite, il faisait l’objet d’un mandat d’arrêt international