Dans le cadre de la mise en oeuvre de la politique de recherche, l’Université de Thiés ( UT ) a bénéficié d’un important financement de l’ Union Européenne d’un montant de 2 , 247 millions d’euros soit un peu plus de  1 milliards 500.000 pour soutenir le Programme de chimio – prévention du Paludisme Saisonnier des Programmes Nationaux de Lutte contre le Paludisme ( PNLP ) , en Afrique de l’Ouest et du Sénégal. Le projet va durer pour quatre ans et concerner 13 pays tels que : Bénin, Burkina Faso, Cameroun, Gambie , Ghana , Guinée, Guinée Bissau , Mali, Nigéria, Sénégal , Tchad et Togo. L’objectif de ce projet vise à promouvoir la collaboration entre les pays ainsi que le partage d’informations et d’expériences.