Les Moustarchidines qui attendaient l’arrivée Serigne Moustapha, depuis Dakar, avaient formé deux longues files indiennes parallèles sur la route nationale, en son honneur. Les éléments de la sécurité veillent au grain. Difficile de franchir la porte centrale de sa maison dont l’entrée est bien filtrée. Dans l’enceinte de la vaste cour de la demeure, l’attente est longue sous un soleil au zénith. Mais malgré la chaleur accablante, les Moustarchidines étaient restés zen. Comme de vrais inconditionnels, ils attendent avec impatience l’arrivée de leur marabout.

Ce n’est que vers 11h30mn que le marabout est apparu sur le balcon de son imposante bâtisse. Les deux mains en l’air, saluant le public, Serigne Moustapha Sy était accompagné de ses deux fils. Pas de garde rapprochée comme c’était le cas depuis plus d’une décennie. Après quelques minutes de communion avec les fidèles, le marabout est retourné à l’intérieur après une petite séance de prières. Rendez-vous pris au Champ de Courses, cette nuit du jeudi à vendredi, pour célébrer la naissance du prophète.