Les rideaux sont tombés sur la 141ème édition du Gamou de Thiénaba Seck. Le khalife général, Serigne Abdourahim seck et les fidèles l’ont vécu dans la ferveur et la dévotion sous le thème :  » Calamité et devoir de repentance du covid – 19 : la lecture de Thiénaba  » . Au cours de la cérémonie , par l’entremise de son porte – parole, Serigne Cheikhou Ahmadou Ibn Serigne Alpha Mamadou Seck, le khalife Général de Thiénaba Seck, Baye Abdourahim Seck a montré son indignation suite aux propos du président français qui lors d’un hommage au professeur Samuel Paty, avait promis de ne pas  » renoncer aux caricatures  » du prophète Mouhamed ( PSL ) . Un tel propos qui est une offense à l’islam a suscité une colère grandissante à la cité religieuse de Mame Ahmadou Ndack Seck contre ses propos  » Blasphematoires  » . Serigne Cheikhou Ahmadou Seck est revenu sur la dimension universelle du Prophète Mouhamed ( PSL ) tout en rappelant au monde entier que dans la religion musulmane, il est strictement interdit de représenter le prophète Mouhamed, que ce soit par des images ( dessins, photos…) . Au nom du khalife , le porte – parole a aussi évoqué la recrudescence de l’émigration clandestine tout en invitant les jeunes d’être patient et accepter la volonté Divine car ces derniers ont bravé les affres de l’Atlantique pour espérer gagner l’eldorado européen. Le ministre de l’Environnement et du Développement Durable, Abdou Karim sall à la tête d’une forte délégation a représenté le gouvernement du Sénégal à la cérémonie officielle. Il est accompagné du gouverneur de la région, Mouhamadou Moustapha Ndao, du préfet du département de Thiés, Moussa Diagne, du sous – préfet de l’arrondissement, Ndiakh Sarr , du Maire de la commune de Thiénaba, Talla Diagne entre autres personnalités.
MALICK Sarr Gueye et Ndéné Diop envoyés spéciaux à Thiénaba Seck