Les ministres Aly Ngouille Ndiaye, Amadou Bâ, Matar Cissé, Ndèye Tické Ndiaye Diop, Me Oumar Youm et l’ex présidente du CESE, Aminata Touré devront passer devant l’Office National de lutte contre la Fraude et la Corruption (OFNAC). Ils sont convoqués afin de s’assurer qu’ils ne se sont pas enrichis durant leur passage dans le gouvernement. La déclaration de patrimoine est applicable dans les trois mois qui suivent la cessation des fonctions, indique nos confréres du quotidien  l’Observateur qui donne l’information. Ces ministres sortants répondront donc à l’Ofnac, conformément à la loi 2014-17 relative à la déclaration de patrimoine. À moins qu’aucune déclaration de patrimoine n’est exigée des assujettis qui auraient établi depuis moins de 6 mois, une déclaration de leur situation patrimoniale dans les conditions prévues par la présente loi. Ce qui n’est le cas pour Mimi Touré et Cie.

Legrandthies.com avec actunet