C’est dans la foulée des retrouvailles Macky-Idy que le leader de Rewmi s’est rapproché aussi de Nafissatou Diop Cissé. Sans doute, depuis août 2013, les deux ne se sont pas vus et ni parlé. Dans sa longue lettre de démission de Rewmi que Le Quotidien avait publiée le 3 août 2013, la notaire écrivait : «Je suis frustrée pour différentes raisons. D’abord l’ami (Idrissa Seck) pour qui je suis rentrée en politique ne m’a jamais fait l’amitié de connaître chez moi. Malgré les situations difficiles que j’ai traversées et que tout le monde connaît, il n’est jamais venu chez moi pour me soutenir ou me remonter le moral.» C’est ce samedi 14 novembre que le nouveau président du Conseil économique, social et environnemental (Cese) s’est rendu chez elle pour lui présenter ses condoléances suite au décès de sa mère, Adja Amy Sow. Accompagné de son vice-président Déthié Fall et d’autres proches, Idrissa Seck a rappelé les relations solides et de confiance qui le liaient à l’ancienne chargée de communication de Rewmi, surtout «dans les moments difficiles comme ses déboires avec le Président Wade». Ambiance de deuil, mais aussi de retrouvailles avec quelques souvenirs partagés. Quelques sourires et petites rigolades aussi. «Il y a des choses qui ne se disent pas en public», a dit Idrissa Seck en parlant de sa complicité avec Me Nafissatou Diop Cissé.

Idy révèle que Macky lui avait proposé de laisser tomber le chef de l’opposition
Dans une vidéo, l’on aperçoit le président du Conseil départemental de Thiès, en boubou blanc, faire quelques confidences sur son alliance avec le Président Macky Sall. Il confie que dans ses échanges avec le chef de l’Etat, ce dernier lui avait proposé le statut de chef de l’opposition. Alors, cette question qui faisait partie de celles qui avaient bloqué le dialogue politique avait-elle été déjà tranchée par Macky Sall ? Idy de poursuivre, en wolof, son récit de la discussion qu’il a eue avec Macky Sall : «Mais au cours de nos échanges et dans une dynamique de renouer les relations amicales anciennes, (le Président) m’a dit : ‘’Dans ce contexte de Covid-19 qui affecte le monde et notre continent, oublions cette histoire de chef de l’opposition et conjuguons nos énergies et nos compétences pour ensemble travailler dans l’intérêt et le développement de notre pays.’’»

Legrandthies.com avec actunet.net