Selon nos confrères de Source A, lors de son audition S. S Diène n’a pas du tout nié ses accointances avec des groupes armés terroristes qui ont commis des attaques en Libye et en Egypte. “J’étais en possession de mon arme en Libye, mais je n’ai jamais tué une personne. Nous allions parfois dans des endroits (restaurants, discothèques), où mes frères d’armes tiraient des balles sur la foule (…) Des individus ont été tués comme des mouches devant moi”, a-t-il soutenu dans des propos rapportés par Source A. S’agissant la proposition qui lui a été faite pour commettre un attentat au Sénégal, notre compatriote, selon ses dires, a décliner l’offre car il ne se sentait pas prêt à mourir dans ces circonstances. Avant son transfèrement à Dakar, il avait dans un premier temps, reconnu devant les enquêteurs, avoir séjourné d’abord en Mauritanie puis en Egypte et plus tard au Soudan, au Maroc et en Tunisie, pour approfondir ses études coraniques entamées au village de Ndiéné dans le département de Gossas.

Legrandthies.com avec actunet.net