Selon nos confrères du journal kritik, la coordination des étudiants de Saint Louis ( CESL ) s’est réuni, hier , pour dénoncer  » l’insouciance et l’incompétence notoire des autorités de l’enseignement supérieur, surtout celles de l’UGB  » . Par la voix de Babacar Diongue, la CESL, qui révèle  » être en mouvement graduel depuis 2 mois  » , soulève deux doléances essentielles :  » La pénurie d’eau au sein de l’université et le non – paiement des accompagnements  » .