“Ce que l’on peut dire pour l’instant, c’est qu’on a écarté les arbovirus. C’est tout ce qui est fièvre jaune, chikungunya,  ébola, fiève vallée du rift etc. toutes ces maladies transmises par des insectes ont été écartées», renseigne  le Directeur de la prévention, le  Dr Elhadj . Ce dernier ajoute , «et peut être même envisager la collaboration avec d’autres secteurs. Parce que c’est un phénomène apparu chez les humains il faut voir s’il n’y a pas de contamination autour de l’environnement . Rien n’est écarté pour le moment », mentionne t-il .

Avec actunet.net