Après plusieurs renvois, le procès opposant le maire de Guédiawaye, Aliou Sall, au groupe D-médias, en l’occurrence Bougane Guèye Dany et le reviewer de presse, Ahmeth Aïdara a enfin connu son épilogue ce jeudi.  Le tribunal correctionnel de Dakar a ainsi relaxé le leader du mouvement Gueum Sa Bopp Bougane et Ameth Aidara.  Les délits de diffamation n’ont pas été retenus par le juge. Aliou Sall a été débouté de toutes ses demandes. Pour rappel à  la suite du parquet qui a requis l’application de la loi pénale, le Conseil de la défense avait estimé que cette citation est une atteinte à la liberté de ses clients. «Il y a un fait précis susceptible de preuve. La revue de presse fait exploitation d’un écrit», avait  plaidé l’avocat. Des arguments confirmés par le tribunal qui a débouté le frangin du Président de la République Macky Sall . Toujours en rappel, Aliou Sall avait porté plainte contre les deux prévenus suite à un éditorial, paru dans le quotidien Direct News, portant sur une affaire de la vente d’un site de la mairie de Guédiawaye à hauteur de 1 milliard de FCFA à Auchan. Ahmed Aïdara avait cité l’article dans sa revue de presse, en utilisant des termes jugés diffamatoires par Aliou Sall.

Avec actunet.net