Venu prêter main forte aux populations de Keur Mousseu, l’ancien Astoutre de l’Energie a fustigé le manque d’eau qui persiste dans cette zone qui abrite l’aéroport international Blaise Diagne de Diass. Selon lui, cette difficulté interpelle le président du Cese et non moins président du Conseil départemental de Thiès dont dépend la commune de Keur Mousseu.

« En tant que patron du Conseil départemental de Thiès, Idrissa Seck devrait penser à ces populations qui souffrent du manque d’eau. Ce sont ses parents », a dit le leader de la République des valeurs.

Au delà, Thierno Alassane Sall pense que les milliards qui sont alloués aux institutions « budgetivores » comme le Haut conseil des collectivités territoriales, et le Conseil économique social et environnemental doivent prendre à bras le corps les problèmes d’eau et d’électricité.

 » Ce sont des entités, des boîtes à sous où chacune a 50 millions de francs CFA par mois pour des fonds politiques. Cet argent pouvait servir à régler les questions d’eau », regrette l’ancien collaborateur de Macky Sall.

Avec seneweb.com