À l’occasion de l’anniversaire des Manufactures Sénégalaises des Arts Décoratifs de Thiés, le Directeur de cette entreprise à caractère commercial et industriel , Aloyse Ndam Diouf a lancé officiellement, vendredi 04 décembre 2020, l’atelier de sérigraphie doté de matériel de dernière génération pour booster la production à l’intérieur du pays et de la sous – région. Cette cérémonie d’ouverture a regroupé le personnel de l’administration, des autorités, des acteurs culturels entre autres. Interpellé sur la diversification de la production, le responsable de l’ entreprise est revenu sur l’importance de ce projet et son ouverture dans d’autres pays du monde . 《 Lorsque le gouvernement du Sénégal s’est rendu compte que les manufactures ont gagné un notoriété parceque tout simplement les tapisseries réalisées ici ont beaucoup contribué au rayonnement artistique et diplomatique du Sénégal. Ils ont pensé renforcer la structure dans une optique de diversification avec trois disciplines artistiques telles que la céramique d’art , l’impression sur tissu et la tapisserie 》 , a t-il martelé. Par ailleurs, parlant de la pandémie de covid – 19 qui a impacté les activités des Manufactures Sénégalaises des Arts Décoratifs de Thiés, Aloyse Ndam Diouf a dégagé les stratégies de riposte pour faire face à cet ennemi qui a touché plusieurs pays du monde notamment la sous – région et rassuré les clients et les partenaires sur la production intense de cette entreprise. 《 Nous avons subis les conséquences de la pandémie comme tout le monde . D’abord, il fallait mettre l’accent sur les mesures barrières et pour cela nous étions obligés de disposer nos agents en deux équipes qui se relevaient tous les deux jours dans la semaine 》. Avant d’ajouter : 《 Au niveau de la production, nous touchons du bois car nous avons pu assurer 》 , a t-il laissé entendre.

MALICK Sarr Gueye