« Je me suis désisté parce que Cheikh Modou Kara a dit ouvertement qu’il n’a plus besoin d’avocat. Alors, je n’ai pas besoin de me constituer pour quelqu’un qui n’a pas besoin de se faire assister par un conseil », a renseigné Me El Hadji Diouf . Quid à son confrére Me Bamba Cissé , ce dernier soutient que : ” « C’est en plein accord avec mon confrère Me El Hadj Diouf que j’ai décidé de me retirer », a-t-il expliqué, rappelant aussi que Kara lui-même a dit qu’il n’a pas besoin d’avocat ». Pour rappel , entre le 26 et le 28 novembre, la gendarmerie sénégalaise a découvert dans la banlieue de Dakar (à Guédiawaye et à Malika) et dans la capitale (zone B), des cas de séquestrations dans les centres de redressements appartenant à Serigne Modou Kara.

 

Plus de 350 jeunes regroupés dans ces établissements auraient été victimes d’actes de « séquestration », de « maltraitance », voire même de « tortures », relate la gendarmerie. Les victimes souffrent de « malnutrition sévère » et leurs corps portent les traces de « sévices corporels », ajoutent les enquêteurs.

 

Au total, 43 personnes ont été arrêtées dans l’affaire. Ainsi elles attendent leur sort .

Avec actunet.net