Mamadou Lamine Faye, le papa de l’adolescent mort dans les eaux de l’atlantique, et deux autres pères de rescapés à l’émigration irrégulière, ont été condamnés à 2 ans dont 1 mois ferme. Ils ont été relaxés pour le délit de complicité de trafic de migrants et ont été condamnés pour l’infraction de mise en danger de la vie d’autrui. Pour rappel le petit Doudou âgé seulement de 15ans, habitant à Saly a été embarqué par son père dans une des pirogues qui transportaient les migrants en direction de l’Espagne. Malheureusement, il n’a pas survécu et a été jeté dans la mer.

Avec actunet.net