Thierno Dioum et Fatima Samb ont été interpellés pour outrage à agent et rébellion. Ces conjoints n’ont rien trouvé de mieux que de picoler en plein jour sans se cacher des regards indiscrets. Malheureusement pour eux, ils ont eu la malchance d’être interpellés alors qu’ils se trouvaient à bord de leur véhicule. Le jour des faits, aux environs de 12 heures, le prévenu , se trouvant aux alentours d’une société à Yarakh, a été sommé de se déplacer par un vigile. Saoul comme un Polonais, il ne s’est pas exécuté. Pire, il s’est mis à troubler les lieux. Le vigile a donc informé un gendarme en faction non loin desdits lieux afin qu’il lui porte secours. Hélas, c’est l’homme en tenue qui va subir les affres de Fatima Samb, l’épouse du sieur Dioum qui était plus ivre que celui-ci. Testée avec un taux d’alcoolémie de 225 mg, la dame, comme possédée, a empoigné le gendarme jusqu’à lui endommager la fermeture de sa veste.

A la barre hier, la dame, qui a comparu libre, a essayé de réfuter les accusations qui pèsent sur elle. Mais, elle a fini par reconnaître sa culpabilité quand le parquetier lui a rappelé les faits. Interrogé, son époux Thierno Dioum qui se trouvait dans les liens de la détention, est passé à table. «J’avoue que j’avais bu deux cannettes de gin. Mais je n’étais pas ivre. Le vigile était juste pressé, mais j’étais sur le point de quitter les lieux. Et en ce qui concerne le gendarme, je ne lui ai rien fait. Je ne me suis même pas opposé à mon arrestation», dit-il. Le représentant du parquet, qui a estimé que ces conjoints sont atteints et convaincus des faits qui leur sont reprochés, a requis 3 mois d’emprisonnement dont 1 mois ferme. Au final, après les plaidoiries, le tribunal a infligé une peine de 6 mois de prison dont 1 mois ferme à Thierno Dioum et son épouse Fatima Samb.

Avec actunet.net