Le mot d’ordre de grève de l’intersyndicale des transporteurs routiers du Sénégal a été levé hier dimanche. Cette décision a été prise après des concertations entre les transporteurs et le ministère des Infrastructures, des transports terrestres et du désenclavement. Parmi les points d’accord qui ont fait l’objet d’un procès – verbal entre toutes les parties, il est retenu la réduction du nombre de contrôle sur les corridors limité à 3 postes fixes conformément aux recommandations de l’Uemoa. Le Pv énonce également la facilitation sur le contrôle avec la mise en place d’une Brigade mixte de contrôle routier pour plus de transparence, mais aussi l’élaboration d’un circulaire sur le barème des amendes liées aux infractions qui sera désormais affiché au niveau des postes de contrôle. D’autres points de la plateforme revendicative ont été revus et pour ceux qui n’ont toujours pas été finalisés seront inclus dans les discussions prévues demain mardi 05 janvier 2021.