Le ministre de l’Intérieur a fait le bilan du couvre-feu décrété par le chef de l’Etat pour faire face à cette deuxième vague de contamination. Malgré les nombreuses manifestations enregistrées à Dakar, Antoine Félix Diom a affirmé qu’il n’ y a aucune difficulté dans l’application des mesures.

«Ce couvre-feu est une décision prise sur recommandation du Comité national de gestion des épidémies (Cnge). Les Sénégalais ont observé la mesure. Certes il y a eu des manifestations mais il ne pose aucune difficulté dans l’application des mesures», a rassuré le premier flic du pays, lors de la conférence de presse du gouvernement.

Le successeur de Aly Ngouille Ndiaye à la tête du ministère a annoncé également qu’en dehors du couvre-feu, il y a d’autres mesures à respecter. Il s’agit dit-il du port obligatoire du masque, de l’interdiction des rassemblements et des réunions dans les lieux publics…