Selon le journal l’Observateur, victime d’un féminicide en décembre dernier, Josée Christiane Tielemans, convertie sous le nom d’Aminata, a été inhumée samedi dernier au cimetière de Thiés Mbambara. Ses voisins du quartier Thiés Noon où elle avait construit sa maison , sont venus nombreux à ses funérailles témoigner de sa générosité de coeur. Au cours de son enterrement, il y avait là deux Imams, deux Oustaz et une vingtaine de riverains, selon nos sources. Victime supposée des coups de son mari, du nom d’Alassane Sarr, le corps sans vie d’Aminata Josée Christiane Tielemans , 78 ans , avait été déterré en décembre à hauteur du village de Tassette, près de l’autoroute à péage, puis remis au médecin légiste de l’hôpital Le Dantec. L’autopsie pratiquée avait conclu à une mort violente, mais depuis , la dépouille n’avait pu rejoindre sa dernière demeure.