Les jeunes manifestants de Mbour 4 arrêtés dans l’affaire de démolitions des habitations de ce quartier de Thiés, précisément dans la commune de Thiés – Ouest ont été jugés hier mercredi au tribunal des flagrants délits de la capitale du rail. Quatre des six prévenus sont condamnés à 3 mois avec sursis, tandis que les 2 derniers ont été relaxés au bénéfice du doute . Le procureur avait requis 6 mois avec sursis. Les six jeunes ont été placés sous mandat de dépôt suite aux manifestations à Mbour 4 extension pour protester contre les démolitions des bâtiments. Pour rappel, ils étaient poursuivis pour troubles à l’ordre public, violences et voies de fait, participation à une manifestation non autorisée, entre autres chefs d’inculpation. Sur les onze manifestants interpellés au départ, cinq dont deux mineurs ont été libérés.