Son ralliement dans la mouvance présidentielle a été interprété comme un appétit financier d’un homme d’affaires rattrapé par les banques. Selon kritik, vrai ou faux, C’est avec des avantages certains qu’il s’est installé du Conseil économique social et environnemental ( CESE ) avec à son avantage une caisse noire , évaluée à 600 millions F cfa, soit 50 millions F cfa par mois , et un budget substantiel. Avec ce retour en force sur la scène politique, le patron de Rewmi s’impose dans le landerneau et profile son avenir politique sous la houlette du Chef de l’Etat. Seulement, l’ancien maire de Thiés n’a pas encore enterré son passé turbulent sur le plan financier. En apportant pour rendre publique, sa déclaration de patrimoine, en présence de ses avocats français, il ne révèle seulement pas sa fortune.