C’est le premier pas vers la levée de l’immunité parlementaire du député Ousmane Sonko, accusé de viols répétés et menaces de mort par Adja Sarr , une masseuse du salon 《 Sweet Beauté 》 . Le bureau de l’Assemblée nationale a donné, hier jeudi , un avis favorable à la lettre du ministre de la Justice. La Commission des Lois se réunit lundi prochain. Selon l’Observateur, seuls Cheikh Abdou Bara Dolli Mbacké, président du groupe parlementaire 《 Liberté et Démocratie 》 et Yaye Mane Albis, député Bok Gis – Gis , vice – présidente à l’Assemblée nationale, ont voté Non . La procédure est alors enclenchée . Il s’en est suivi une réunion de la conférence des présidents qui a transmis le dossier de Ousmane Sonko à la commission des Lois, de la Décentralisation, du Travail et des Droits humains qui va se réunir le lundi 15 février 2021 pour la mise sur pied de la commission ad hoc et , le mercredi 17 février, pour la ratification en plénière de la liste des membres de la commission qui sera chargée de faire l’instruction.