Le sous – préfet de l’arrondissement de Thiénaba, Ndiack Sarr, le médecin – chef du district sanitaire Fiacre Coly de khombole et les membres du personnel de santé ont lancé officiellement cette campagne de vaccination. Pour l’occasion, le sous – préfet et le médecin – chef ont été vaccinés contre la covid – 19 mercredi 24 février février 2021 , devant la presse locale. Le lancement a eu pour cadre la sous – préfecture de Thiénaba. L’opération est bien lancée, le sous – préfet de l’arrondissement de Thiénaba, Ndiack Sarr et le médecin – chef du district sanitaire Fiacre Coly de khombole, le Dr Sitor Ndour ont démarré, mercredi dernier, la campagne de vaccination contre la covid – 19 , étant ainsi les deux premières autorités à se faire vaccinées dans cette zone et devant une assistance presque fluide, du fait des mesures de restrictions imposées par les autorités sanitaires pour endiguer la propagation du virus en cette période marquée par la deuxième vague. D’autres agents de santé ont pris part à cette première séance officielle de démarrage de la campagne de vaccination. Il s’agit entre autres de l’infirmier – chef de poste de Thiénaba, docteur Assane Ndione, du point focal du Programme Élargi de Vaccination ( PEV ) au niveau du district sanitaire Fiacre Coly de khombole. A l’occasion de cette cérémonie, Ndiack Sarr a marqué sa confiance par rapport à l’équité et la transparence de ces vaccins en faveur des populations de la zone . 《 Nous attendons d’autres doses de vaccins pour mieux élargir la base afin d’atteindre les objectifs dans les autres cibles 》 , a – t – il dit , non sans inviter les personnes du 3ème âge et celles vivant avec des comorbidités, de se rapprocher le plus tôt possible des structures de santé de proximité pour se vacciner. Le sous – préfet a aussi lancé un appel aux chefs religieux, aux femmes qui s’engagent dans la cause humaine  » badiénou Gokh  » , aux politiques entre autres pour qu’ils portent le flambeau de la sensibilisation en allant se faire vacciner et convaincre aussi les plus septiques. Pour sa part, le médecin – chef le Dr Sitor Ndour a insisté sur le ciblage prioritaire et rappelé que le personnel de santé de première ligne, les personnes vivant avec des comorbidités et celles âgées de plus de 60 ans seront vaccinées au cours de cette première phase. Il a révélé que le district sanitaire a reçu 389 doses pour le même nombre de personnes réparties dans les centres de santé et 19 postes que polarisent les quatre communes, à savoir khombole, Thiénaba, Ndiayéne Sirakh et Ngoundiane, sans oublier les entreprises privées d’exploitation des ressources minières comme Gegamines, Cogeca, le cabinet médical à khombole, les forces de l’ordre et les enseignants… Le docteur Sitor Ndour a magnifié la qualité des vaccins fabriqués par l’entreprise 《 Sinopharm 》 et qui s’élèvent au total de 200.000 vaccins. 《 C’est un vaccin efficace qui n’a pas assez d’effet secondaire. Il est très pratique et nous permet de juger nécessaire sa résistance par rapport aux flacons 》 . Il a annoncé une séance de renforcement de capacités aux personnels de santé sur ce vaccin, samedi 27 février 2021 au district sanitaire Fiacre Coly de khombole, avant d’inviter les populations à poursuivre la lutte contre la covid – 19 , par le respect strict des mesures barrières, le port obligatoire du masque, l’hygiène des mains et le respect de la distanciation physique 《 quand on sait que notre district a enregistré, du début de la pandémie à nos jours, 175 cas de covid – 19 》 .
Malick Sarr Gueye