L’ancien président de la République française a été déclaré coupable de corruption et trafic d’influence. Il peut encore faire appel du jugement. Il est devenu , lundi 1 er mars , le deuxième ancien président de la République. Nicolas Sarkozy a été condamné à trois ans de prison , dont un an ferme, lundi 1 er mars, dans l’affaire des écoutes. Selon l’Observateur, l’ancien chef de l’Etat a été déclaré coupable de corruption et trafic d’influence. La décision a été lue dans un très grand silence au Tribunal correctionnel de Paris, que Nicolas Sarkozy a, par la suite , quitté sans faire appel de cette condamnation. Les faits remontent à 2014. Sarkozy était suspecté d’avoir tenté d’obtenir d’un magistrat à la Cour de cassation, Gilbert Azibert , des informations confidentielles le concernant, voire de faire annuler la saisie de ses agendas présidentiels après avoir obtenu un non – lieu dans l’affaire Bettencourt.