Selon le journal l’Observateur qui rapporte l’information, ils ont subi le même sort que leur camarade de lutte, Guy Marius Sagna, placé, vendredi passé, sous mandat de dépôt. Assane Diouf et Clédor Sène ont été envoyés hier en prison par le Doyen des juges d’instruction, Samba Sall. Ces activistes sont accusés d’association de malfaiteurs, provocation de crime et de délits. Les inculpés ont été arrêtés la semaine passée par la Division des investigations criminelles ( Dic ) après qu’un enregistrement audio de Clédor Sène a fuité. A travers lequel , on entend la voix de Clédor Sène rappelé à une personne des actions de manifestations contre la levée de l’immunité parlementaire du leader du parti Pastef, Ousmane Sonko.