Huit jeunes du parti Pastef – Les Patriotes ont été interpellés hier mardi à Bignona par la gendarmerie. Des jeunes Patriotes qui manifestaient pour dénoncer avec véhémence la convocation, ce mercredi matin, par le juge , de leur leader politique Ousmane Sonko qui est accusé de viols répétitifs et menaces de mort par Adja Sarr, une masseuse de 21 ans . Ils ont brûlé des pneus un peu partout à travers les rues de Bignona. Des rues qui ont été également occupées par les femmes du bois sacre à travers une marche pacifique encadrée par les forces de l’ordre. Les huit jeunes Patriotes arrêtés , placés sous haute escorte par les forces de l’ordre, ont été finalement transférés à Ziguinchor.