Selon nos sources, c’est dans ce méli – mélo que le chef de protocole du leader de Pastef , Djibril Guèye Ndiaye , reçoit une pierre sur la tête. Le crâne cassé, le sang coulant, le chef du protocole de Sonko, en homme pacifique, tente de calmer la foule. Selon toujours le journal l’Observateur qui rapporte l’information, après quelques minutes, le calme est revenu. Réduit, le cortège poursuit sa route sans la foule . Mais pour une courte durée. Arrivé au rond – point Stèle Mermoz sur l’avenue Cheikh Anta Diop, le convoi de Sonko n’avance plus . Il est encore bloqué par les éléments de la gendarmerie. Pour cause , le patron de Pastef convoqué à 9 heures devant le juge d’instruction du 8ème Cabinet pour l’entendre dans le fond du dossier de viols répétés et de menaces de mort, a décidé d’emprunter l’avenue Cheikh Anta Diop de Dakar. 《 il n’ en est pas question 》 , pour le préfet de Dakar, Alioune Badara Samb. Les gendarmes ont opposé un refus catégorique à Sonko.