Les autorités bunkérisent le Plateau pour éviter toute surprise de la part des manifestations, surtout avec l’audition ce jour d’Ousmane Sonko par le doyen des juges d’instruction. L’armée a été réquisitionnée pour une seconde fois en quelques jours pour venir en appui au dispositif sécuritaire de la police et de la gendarmerie. Ainsi, les soldats ont installé leur dispositif depuis hier dans les différents axes stratégiques de la commune de Dakar Plateau et devant toutes les institutions. Des blindés sont visibles sur certaines rues.