Selon l’Observateur, une ignoble affaire de viol sur une vieille dame de 80 ans secoue Takhfekh, un village de Darou Mousty. Un jeune marié âgé d’une trentaine d’années, récemment élargi de prison, pour offre et cession de chanvre indien, a été pris en  » flagrant du lit  » par les proches de sa victime. Surprenant la pauvre dame vers 03 heures du matin, il s’est jeté sur elle avec une violence inouïe. Le prenant pour un voleur, la dame l’a imploré de prendre l’argent qu’elle gardait dans son armoire et de la laisser en paix. Sa peur sera panique, quand son vil visiteur la fit descendre du lit et a commencé à lui imposer des rapports sexuels, en le bâillonant avec la main pour l’empêcher de crier. Ainsi , sans pitié, le jeune homme l’a atrocement violée, avant de l’abandonner sur les lieux , très mal en point. Ne tenant pas sur ses deux jambes, la vieille femme a marché à quatre pattes pour réveiller son entourage. Après cette réquisition de la gendarmerie et les diagnostics d’une gynécologue, qui a constaté des lésions au niveau des parties intimes de la dame. Le violeur a été placé sous mandat de dépôt à la Maison d’arrêt et de correction de Louga.