Barthélémy Dias , le maire de Mermoz Sacré – Coeur vient de pousser le Parti Socialiste ( PS ) au pied du mur , dans l’affaire du recutement des nervis que tous les sénégalais ont aperçu durant les trois jours de manifestations qui ont marqué le Sénégal. Selon 24 Heures qui rapporte l’information, sur sa page Facebook, Barthélémy Dias est formel : 《 j’insiste, persiste et signe. La direction du Parti socialiste a cautionné le recrutement, l’armement et le déploiement de nervis qui ont occasionné la mort de citoyens sénégalais 》 . Il pointe : 《 Le PS a choisi d’être apprivoisé au nom d’une politique alimentaire au – dessus des intérêts du peuple 》 . Se voulant plus précis, l’édile de Mermoz Sacré – Coeur enfonce le clou : 《 j’accuse M. Ali Mané ( maire de Paoskoto, responsable politique et recruteur de nervis ) . Je dénonce Mme Aminata Mbengue Ndiaye à travers le torchon de communiqué pondu pour amuser le prince . Où est l’auto – saisine de M. le procureur de la République ? 》 , se demande – t – il .