Selon kritik, aucun communiqué officiel , aucune prise de parole du leader du Pastef, l’option de la défense du député de l’opposition est centrée sur la procédure, insiste l’interlocuteur du journal cité, qui pense que la bataille de l’opinion ne prime pas sur le fond du dossier. Selon toujours le journal kritik, en effet, si Ousmane Sonko a multiplié les prises de parole , durant les péripéties de cette affaire, attestant à chaque discours que c’est le fruit d’un complot politique mal ficelé, le gros travail a été fait lors de son audition devant le Doyen des juges et il ne serait pas indiqué, par sérénité, que cette sortie bien pensée par les avocats de la plaignante ne perturbe le plan de bataille établi pour faire face aux accusations qui risquent , si elles sont avérées ou non , d’avoir des impacts directs sur l’avenir politique des acteurs mais aussi du pays .