Trois mois après le feu qui s’était déclaré au puits de gaz de Ngadiaga, les flammes sont enfin maîtrisées. Selon L ‘ Observateur, pourtant, des techniciens de Halliburton, une grande multinationale parapetrolière, avaient été dépêchés pour stopper l’hémorragie. Toutes leurs tentatives restaient vaines , alors que d’importantes sommes d’argent se laissaient consumer dans les airs sous les yeux impuissants des populations de cette localité située à Notto Gouye Diama ( Tivaouane ) . Depuis mercredi, les techniciens sénégalais qui n’ont pas eu de répit avec toutes les menaces qui pesaient sur eux , sont finalement arrivés à maîtriser l’échappée. Depuis trois jours, ces derniers tentent de respecter les procédures visant à assurer qu’il n’y a plus aucune fuite de gaz . Aussi et pour l’heure , il n’y a plus aucune fuite de gaz. Les techniciens sont en train de s’affairer d’ores et déjà au démontage du wellhead ( la composante métallurgique située à la surface du puits ) avant d’y installer un autre…