Selon L’AS, les éléments du commissariat de police urbain de Diamaguène n’ont pas mis du temps pour mettre la main sur trois individus présumés meurtriers d’Omar Gomis à Mbour , dans la nuit du samedi au dimanche. La victime est un jeune lutteur âgé de 22 ans . Il a été sauvagement agressé par des jeunes qui avaient bien prémédité leur acte. Selon les sources de L’AS, la nuit des faits , il y avait un programme d’un certain Thioub qui est un bienfaiteur dans le quartier. Durant la cérémonie qui se déroulait la nuit , Aliou Faye , Modou Diop et Seydina Aliou Lahone ont peaufiné un plan pour dépouiller l’assistance. Ils s’arment de couteaux et parviennent à arracher le téléphone d’une fille . Puis ils foncent sur la seconde victime. Celle – ci résiste et Modou Diop lui plante un couteau à la poitrine. Elle tombe avant d’être évacuée à l’hôpital où elle succombe à ses blessures. La même nuit , la police parvient à mettre la main sur les malfaiteurs qui étaient armés chacun d’un couteau. Le père de la victime est Pierre Mbakhane Gomis , un syndicaliste et membre du syndicat national des transporteurs affiliés à la Cnts.