D’après le journal L’AS, les travailleurs des Industries minières et activités connexes déplorent en outre le non – paiement des primes de salissures, de risque et de transport. A la place, indiquent – ils , elle a opté d’assurer le transport du personnel avec un réseau qui ne couvre que partiellement les zones d’habitation des travailleurs. 《 À Twyford, au moment où d’autres entreprises subventionnent la restauration pour leurs employés, ici au contraire, on prend leurs primes de panier pour les remplacer par des repas d’esclaves juste pour faire des bénéfices sur ces primes 》 , renseigne la même source. En plus du non – paiement des primes, les membres du Syndicat fustigent également la précarité des emplois . Ils renseignent que l’entreprise ne favorise pas la promotion de l’emploi des jeunes .