Abou Ly et ses hommes reprochent à la Sonatel le non – respect des dispositions de la décision sur la portabilité des numéros de la téléphonie mobile. En effet, l’Artp avait saisi Sonatel et Free sur des plaintes et réclamations 《 sur la portabilité frauduleuse pratiquée par SAHL et sur le blocage et le retard dans le traitement des demandes de portage, par Sonatel 》 . Après audition, des tests ont été effectués par les agents assermentés de l’Autorité de Régulation des Télécommunications et des Postes , afin de vérifier l’évolution de la prise en charge par Sonatel des demandes de portage qui lui sont adressées. Mais , les résultats ne plaident pas à la faveur de la Sonatel. 《 Les conclusions desdits tests ont été révélé que Sonatel ne respecte pas les dispositions de la décision n° 2015 – 011 du 23 novembre 2015 modifiant et complétant la décision n° 2015 – 008 du 08 juillet 2015 fixant les conditions et modalités du processus de portabilité des numéros de la téléphonie mobile 》 , indique l’Artp, 《 En application de l’article 177 de la loi n° 2018 – 28 du 12 décembre 2018 portant Code des Communications électroniques, nous vous mettons en demeure de prendre toutes les dispositions nécessaires pour vous mettre en conformité, dans un délai de trente ( 30 ) jours 》 , lui a signifié l’Artp.