D’après le journal l’Observateur , Ismaïla Gaoussou Diémé a été surpris en pleine communication au téléphone par son 《bourreau 》 qui l’a gravement blessé à l’arme blanche, alors qu’il se rendait à une réunion convoquée par les membres de son mouvement. Une agression que ses camarades ont prise comme un affront qu’il fallait laver. Avec la mort de Ismaïla Gaoussou Diémé, l’enquête va sûrement prendre une nouvelle tournure. Maintenant, les policiers vont chercher à déterminer c’est le mis en cause est l’auteur des coups qui ont causé la mort de l’ancien étudiant de l’Ecole des bibliothécaires et archivistes de Dakar ( Ebad ) . Par ailleurs, la dépouille de Ismaïla Gaoussou Diémé est arrivée hier dans la nuit du lundi , aux environs de 23 heures à Ziguinchor où il sera inhumé aujourd’hui mardi, en présence d’une délégation composée de membres de 《 Kekendo 》 et 《 Ndef Leng 》 .