Selon le journal LE TEMOIN, le Collectif des victimes d’escroquerie foncière de Scac Afrique souligne que 《 le propriétaire de la société, M. Salomon Mbutcho, a quitté le pays depuis 2015 , quand les premières plaintes ont commencé à pleuvoir 》 . Selon Mame Diarra Thiam, 《 las d’attendre les terrains qui leur avaient été promis, certains clients qui avaient totalement payé se sont impatientés et ont porté plainte, d’autres ont demandé à être remboursés, en vain . Il était prévu dans les contrats signés avec le groupe SCAC Afrique que le client devait recevoir son terrain 2 ans après avoir soldé le prix d’acquisition 》 .La région abrite le plus grand site ayant le plus fait l’objet de controverses de l’entreprise immobilière. A savoir celui de Mbomboye dans la commune rurale de Notto Diobass.