Des militants de l’opposition et de la société civile ont décidé de descendre dans la rue pour exiger la dissolution de la junte militaire. La manifestation lancée par le mouvement Wakit Tama regroupe plusieurs partis d’opposition, des organisations de la société civile opposés à une transition militaire avec à sa tête le fils du défunt président Deby, le général Mahamat Idriss Deby. C’est un lieu tenu secret que les organisateurs de cette marche ont choisi pour discuter en toute discrétion sur la conduite à suivre lors de la marche pacifique de ce mardi 27 avril. Tous sont contre une transition militaire. François Djekombé, le président du parti Union sacrée pour la République, fait partie des organisateurs.