Selon le journal kritik qui rapporte l’information, les rares sorties des responsables de l’Apr rentrent dans le cadre de riposte entre adversaires du même camp , aucune initiative politique d’envergure pour positionner le parti présidentiel dans la cité du refus . Toujours selon le journal, depuis le départ de Thierno Alassane Sall du poste de Coordonnateur communal, les convoitises se font fait jour , mais aucune pointure n’a regroupé de suffrages pour convaincre le Chef de l’Etat de la positionner en tête de file du parti. De sources crédibles, en vue des échéances électorales à venir , le président risque de zapper ses hommes à Thiés au profit d’un compagnonnage stratégique avec l’ancien Maire de Thiés.