Le rapport d’enquête sur l’incendie de l’hôpital Maguette Lô de Linguère est bouclé. Il a été transféré au ministre de la Santé et de l’Action Sociale qui compte accorder la primeur au président de la République. Et les conclusions de l’enquête évoquent une négligence. Selon le rapport, l’incendie serait parti d’une des couveuses laissée ouverte, alors qu’elle devrait être fermées quand elle fonctionne. L’agent de garde , une femme, qui était absente des lieux , avait fermé à clé la salle de l’unité de néonatologie, a déclaré qu’elle prenait sa douche, rapporte la Rfm. Malheureusement, les nouveaux nés seront emportés par le feu à son absence. La thèse du climatiseur qui aurait subi un court – circuit est donc écartée.