Selon le TEMOIN, cette année, la communauté mouride de Tivaouane célèbre sa première édition de Foulkoul Maskhoune. L’événement se déroule à 《 Jakaay Mouride 》》. Une célébration d’autant plus captivante, attrayante, en chanteresse, qu’entre les Mourides et les Tidianes, c’est une longue histoire. C’est en 1956 que Serigne Cheikh Awa Balla Mbacké est venu s’installer dans la ville sainte de Tivaouane. Au même moment, Cheikh Bachir, grand – frère de Cheikh Mountakha Bachir Mbacké, khalife général des Mourides , est venu lui aussi chercher un grand terrain avec un titre foncier dans cette ville. Il y a vécu avec ses talibés. Beaucoup de grandes familles mourides y sont installées : 《 Cheikh Awa Balla, Serigne Bassirou Mbacké, Serigne Darou Assane Ndiaye, Cheikh Marouba Gueye, etc. 》 Ce dernier fut le représentant officiel de Serigne Touba à Tivaouane à l’époque.《 Pour le projet de keur Serigne Touba , on avait demandé la contribution de tous les habitants de la ville sans distinction de confrérie. Lors des journées de Khassaïdes, ce sont les Daaras Tidianes qui viennent nous épauler dans la récitation du Saint Coran . Rien ne fait penser aux mourides qu’ils vivent en  » terre étrangère  » . En effet, chez les mourides, rien ne différencie les enseignements de Maodo Malick Sy de ceux de Serigne Touba 》.