Le président de la République se soucie de la préservation du climat social. Ce mercredi dernier, en Conseil des ministres, il a surtout insisté auprès de son gouvernement pour application des doléances des centrales syndicales confinées dans les cahiers de doléances du 1 er mai 2021.Le Chef de l’État s’est ainsi félicité de l’esprit républicain et constructif des travailleurs de notre pays ainsi que des responsables des centrales syndicales. C’est pourquoi il a demandé à chaque membre du Gouvernement d’examiner avec diligence, en fonction de ses attributions, les points de revendication évoqués dans les cahiers de doléances, afin d’y apporter les responsables appropriées en relation avec le ministre en charge du Travail. Les travailleurs sont priés de croire au père Noël vu que lesdits cahiers des doléances n’ont pas été examinés par le président depuis des lustres !