Les travailleurs de la Justice observent à partir d’aujourd’hui, un arrêt de travail entre 9 et 10 heures. Une façon pour eux de dénoncer le non – paiement des primes, mais également celui des fonds communs qui est dépassé de deux mois . D’autant plus que, fulminent ces travailleurs, 《 cette situation inédite dans ce contexte particulier est devenue invivable car beaucoup n’ ont pas pu percevoir leur salaire à cause du retard des fonds communs. 》 Il ne s’agit pas d’une action menée par un syndicat, mais plutôt une réaction spontanée des travailleurs de la Justice de tous bords 》 , ajoute le document du Syndicat des travailleurs de la Justice ( Sytjust ) . Hier lundi , les travailleurs du Tribunal de Pikine ont déjà donné le ton pour dénoncer l’arrêté conjoint signé par Me Malick Sall, Garde des Sceaux, ministre de la Justice, et Abdoulaye Daouda Diallo, ministre des Finances.