Selon kritik, la disparition du Juge Samba Sall après avoir mis le principal accusé de viol en contrôle judiciaire n’est pas pour faciliter la suite de la procédure. Si le poste éminemment stratégique a, un moment, aiguisé les appétits de magistrats réputés, du côté du pouvoir comme dans le cercle restreint des autorités de la justice , le dossier est évoqué avec prudence. Comme si le successeur du défunt juge Samba Sall aura la lourde charge de gérer un dossier des plus sensibles, pour lequel , un autre magistrat avait jeté l’éponge pour des raisons personnelles, le juge ayant été rattrapé par une parenté lointaine avec Ousmane Sonko au point de se démettre. C’est dans ce contexte tendu que le doyen des juges était monté au créneau pour instruire le dossier depuis le premier cabinet. Feu Samba Sall avait entendu les principaux acteurs avant de placer le mis en cause sous contrôle judiciaire. Cet épisode avait été précédé par des violences inouïes qui ont causé la mort de plus de 13 jeunes sénégalaises.